Origine d’halloween, quelles sont les activités traditionnelles ?

citrouille d’Halloween

Le 31 octobre, l’univers des morts côtoie celui des vivants à travers la célèbre fête d’Halloween. L’occasion pour les enfants de se déguiser en petits monstres et de faire du porte à porte pour réclamer des friandises. Retour sur les origines de cet évènement et sur les activités traditionnellement organisées à cette occasion.

D’où vient Halloween ?

Tradition des pays anglo-saxons au départ, Halloween est aujourd’hui célébré dans le monde entier. Ses origines remontent à très longtemps, à l’époque de la Protohistoire celtique durant laquelle la fête religieuse Samain était organisée en Irlande. C’était une journée qui fermait l’année passée et ouvrait la nouvelle. Au cours de cette période hors du temps, les gens avaient la possibilité de prendre contact avec l’autre monde. Cette fête druidique était l’occasion pour les familles de se protéger des dangers et des maléfices en réalisant certains rituels. Depuis, elle a été reprise par les Irlandais, les Anglais et fêtée avant le 1er novembre, la Toussaint, et le 2 novembre, la fête des morts ; la confusion entre les deux étant fréquente. La tradition s’est ensuite importée aux Etats-Unis lors de l’immigration des Irlandais.

Parmi les personnages phares associés à la fête d’Halloween figure Jack-o-lantern, dont les origines tiennent d’un vieux conte Irlandais. Egocentrique, avare, méchant et ivrogne, Jack a fait de nombreux mauvais tours au diable si bien qu’au moment de sa mort, le paradis comme l’enfer lui ont été refusés. Il a donc été condamné à errer dans l’obscurité. Pour éclairer son chemin, il demanda au diable de lui donner un morceau de charbon qu’il plaça dans un navet creusé. La tradition de la citrouille façonnée sous forme de lanterne a été inspirée de cette histoire.

Quelles sont les activités à faire ?

déguisements d’Halloween

La principale activité traditionnelle d’Halloween est certainement la fameuse chasse aux friandises. Les enfants se déguisent en toutes sortes de monstres, momies, zombies, loups-garous ou sorcières et forment des petits groupes pour aller faire du porte à porte et réclamer des friandises.

Ils crient souvent "Des bonbons ou un sort" et l’habitant sort pour leur offrir ce qu’ils réclament. Il faut toujours qu’ils soient accompagnés d’un adulte pour leur sécurité et ne doivent se rendre que dans les maisons qu’ils connaissent ou qui sont décorées, signifiant que les propriétaires veulent bien jouer le jeu.

Pour ceux qui ne veulent pas que leurs enfants errent dans les rues, des activités à la maison peuvent aussi être organisées. Proposer un atelier durant lequel on fabrique des lanternes avec des citrouilles est une bonne idée. On peut également créer des objets décoratifs faits maison pour amuser les enfants. En soirée, pourquoi ne pas organiser une animation avec des artistes. Pour les spectacles pour enfants, faites une demande sur Artésine. Des professionnels peuvent venir à domicile pour proposer des spectacles autour de la magie, des contes etc.

L’occasion également d’organiser un goûter où la "frayeur" sera à l’honneur. Des bonbons sous forme d’araignées, des gâteaux effrayants, des tartes, des pommes d’amour… A ce sujet, il faut savoir que dans la tradition irlandaise, un gâteau aux fruits légers appelé barmbrack est servi. Un anneau est dissimulé dans celui-ci et la personne qui le trouvera sera bénie d’amour.

Écrit par Pascal le dans Contes & légendes

En parler autour de vous

Donner votre avis

Nom

Adresse de contact

Site web

Commentaire

Code de sécurité : etctw7dymj